Catégorie(s) :

Toute l’équipe d’Hydro Concept vous souhaite de joyeuses fêtes de Noël

et vous présente tous leurs meilleurs voeux pour la nouvelle année 2017.

Nous serons tous absents du jeudi 22 décembre au soir jusqu’au Lundi 2 Janvier au matin.

Quelques conseils de lecture pendant les vacances parce que nous sommes des passionnés …

« Alors il réparait sa ligne, les doigts tremblant si forts qu’il ne pouvait tourner l’empile à la hampe de l’hameçon, qu’il lui fallait s’arrêter un moment. Son cœur, contre ses côtes, appuyait des battements alentis, mais si violents encore qu’il entendait distinctement leurs chocs. Dans sa tête vide, par intervalles, tournoyaient des phrases en lambeaux : « J’ai été démonté… Quelle pièce!… Il m’a bien cassé, l’animal ! » D’avoir ainsi rompu sa ligne, manqué un chevesne étourdi, il demeurait suffoqué et ravi. Il y songeait, le temps s’écoulant, et des rires lui montaient aux lèvres. Cette nuit, s’il rêvait de pêche, ce serait justement de ce chevesne manqué, de cette minute où il avait senti son poids tressautant à l’hameçon, dans tout son être sa fuite brutale, et soudain, au redressement du scion, cette mollesse décevante et stupide… »

 

« Il n’en éprouvait pas autant de honte qu’il l’aurait dû. A douze ans, on est présomptueux. Il ne connaissait pas encore Najard, et croyait de bonne foi qu’emplir d’ablettes sa gamelle, au «cul» du bateau-lavoir, c’était là pêcher à la ligne. Il soupçonnait vaguement que d’autres pêcheurs existaient, qui suivaient les courants à la poursuite des chevesnes, exploraient les mouilles endormies où se cachent les grosses brèmes et les gardons de fond, tendaient un goujon vif à l’attaque du brochet. Mais il situait ces hommes sur un autre plan que lui-même, ni plus bas, ni plus haut, ailleurs. Il proclamait que leur patience était duperie, se leurrait de phrases immuables et qui ne signifiaient rien : « Chacun son lot, chacun ses préférences. Si j’avais à choisir entre cette morne attente pour la touche d’une grosse bête qui peut-être ne touchera jamais, et l’animation joyeuse que voici, cette multitude de touches et de captures, je n’hésiterais pas une seconde, je choisirais justement ce que j’ai : je ne suis pas pêcheur de gros… »

Publié par , le 23 novembre 2017 à 3:09
© Hydroconcept 2017-2018 | Mentions légales | Plan du site | Contact | Réalisations : Aloa informatique